«C’était unique!»

Finisher du HMDS au Pérou et à Fuerteventura, découvrez aujourd’hui Maigualida Ojeda Pérez ! À 27 ans, cette coureuse et entraîneuse d’ultra-distance influence des dizaines de femmes à dépasser leurs limites et à croire en elles.

 

D’origine espagnole, Maigua a participé au HMDS Fuerteventura et Pérou en 2018. Deux aventures qui ont changé sa vie. «Avoir eu la chance de courir ces deux courses a été une opportunité unique dans ma vie. J’ai connu des gens merveilleux venant des 4 coins du monde avec la même passion que moi».

 

Pratiquant l’ultra-fond, Maigua dispose d’une planification annuelle dans laquelle elle inclut plusieurs pics de forme ainsi que des entraînements pour le HMDS. «Durant mon premier HMDS, je pensais ne pas m’être assez entraîné, je n’avais pas pris en compte le poids du sac ainsi que la distribution de la nourriture. Chose qui ne s’est pas reproduite au Pérou. Je me suis sentie mieux».

 

Maigua a une joie de vivre et un état d’esprit positif qui se sont propagés sur tout le bivouac. «J’adore l’ambiance des bivouacs. Tout est super bien organisé et la moindre chose est pensée pour que nous puissions profiter au maximum».  Maigua se remémore avec nostalgies les vues aériennes des bivouacs ainsi que l’ambiance amicale et l’entraide dans les tentes. «C’était unique» !

 

 

Son meilleur souvenir reste cependant les rencontres humaines qu’offre une aventure telle que le HMDS. «Tu pars à l’aventure en voulant te dépasser, découvrir des paysages magnifiques mais à la fin de la journée, ce sont les histoires de vie des autres qui rendent cette aventure encore plus inoubliable».

 

Avec des milliers de followers sur les réseaux sociaux, Maigua arrive à toucher une belle communauté de sportifs. Mais ce qu’elle cherche avant tout, c’est encourager toutes les femmes qui relèvent un défi tel que le HMDS. «En tant que femme, c’est un honneur pour moi de pouvoir servir d’exemple. Il ne suffit pas de montrer aux femmes qu’il est possible de courir une course d’ultra-distance, mais, plutôt, qu’elles sont capables de relever tous les défis qui s’offrent à elles et qu’elles ont la même capacité que les hommes à réussir». Pour elle, il est vital que les organisations promeuvent ce message «Le HMDS le fait à merveille».  

 

Maigua œuvre également au travers du projet LOBXS. Un forum qui permet aux femmes de trouver l’impulsion qui leur manque pour leur permettre de dépasser leurs limites et de réaliser de grands défis sportifs. Grâce à ce projet, plusieurs femmes vont défier l’île de Fuerteventura en septembre !

 

 

«Je ne vais pas donner de conseils aux femmes qui n’osent pas se lancer dans l’aventure. Je vais plutôt leur tendre ma main pour qu’elles osent affronter leurs peurs et appréhensions à mes côtés». Maigua invite donc toutes les femmes qui se posent des questions à la contacter via son projet LOBXS «Nous unirons nos forces pour réaliser nos rêves…ENSEMBLES» !

 

En ce qui concerne le HMDS, Maigua reviendra ! «Au Pérou, le paysage est un peu plus hostile. Le climat est lui aussi plus exigeant, les dunes…tout». Espagnole, Maigua a préféré l’édition Peru. «Pouvoir sortir de mon pays et connaître autant de personnes de différentes origines à des milliers de kilomètres de chez moi, c’était magique et plus sauvage. Mais les deux courses sont simplement merveilleuses, je suis sûre de revenir» !

 

 

Découvrez le concept de la course